Commentaires sur CRIS ET TENDRESSE( 2)

    Le passage

    Il y a toujours un passage. Le tout est d'y croire. Heureux ceux qui y croient. Pour ceux-là, les cris s'estompent et la tendresse devient vérité.

    Posté par Jean-François, 29 juin 2007 à 23:12 | | Répondre
Nouveau commentaire